gallery/a) feuilleletters smal

August 2020 / page 2

Important, see Warnings on: Discover Cosmic title page

POOF... POOF... What the... (?)

The US Postal Service has just arrested Stephen K. Bannon (Steve Bannon - War Room Pandemic)

 

Steve Bannon is the most wanted man by the chinese communist party, by the way, for broadcasting through a Virtual Private Network in China. These broadcasts are backed in Mandarin by a Chinese businessman in exile also on the chinese communist party - most wanted list -  ... The lawsuit was filed in the State of New-York as far as we know; another democrat run blue sanctuary state...

Most intriguing... is that Trump did not tweet something like: let's presume of his innocence for now ... No he tweeted instead that he opposes the - We Fund the Wall - initiative adding that Private Sector should not get involved... Poof - Poof - Poof...

 

It comes as no surprise to us. The Sleepy Joe democratic con-vention is coming to an end today with the Main Stream Media's complicity... It's enough to make you sick... or put you asleep. It's the biggest NothingBurger in recent history. However it's also frightening if you take into account the Agenda of these left-wing power freaks... Actually it's worse than leftist propaganda it's outright Fascist Totalitarianism... nothing less ! The Facts and Truth are being exposed by very competent people on alternative networks about the ties with the communist chinese party within the democratic party...

If you have read Chapter One of General Spalding's book (see link on page one) you now know that the Biden's are in it up to their neck (also in Ukraine)... to name only them...

 

Some see Conspiracies... Deep State... Corruption... Demagoguery... Blackmail...  in a way it's all that and it's not... It's EVIL. And Evil has always had many ways of deceiving humans. As I often mention: It's a personal choice, you either encompass GOOD or succomb  and surrender to the Dark Power of Evil... and remain there eternally... (in the - earthly city - you can't erase Internet: it's there forever. In the City of God: you can't erase TIME... it's eternally present !)

 

Refresher Note from the Condensed Banking History (page one):

- Gold... much of this metal is used to transform blackness into whiteness, ugliness into beauty, felony into justice, lowness in nobility, cowardly in valour, by the way -

 

Eternity is also by definition: INFINITY. Eternity is an abstract concept while Infinity is the Universe.

Which brings me to what was supposed to be the Intro of this page.

 

 

 

gallery/sbm standard

Important Note:

in Book Two Intro we said that excerpts from both books would never be presented in an O.C.R. format (Optical Character Recognition)... I changed my mind... It will be much easier on everyone's eyesight (especially mine) and more practical... because if french or english are not your cup of tea, you can easily translate into your mother tongue using the online Bing Translator which is, I admit: the greatest thing since Windows 98...

Since both books are published in french: the French original version will be posted first followed by English (hours, days, weeks later).

I also outlined that the EXCERPTS in Part One suite 2 were mandatory to a better understanding of Discover Cosmic. However THE MOST IMPORTANT READ of all is presented in JPEG format in Book Two Intro...

I am now offering it exclusively in O.C.R. format on SBMarin / SBMarine (copyrighted).

 

The presentation below is the most important excerpt (in french only, for now) to enable anyone to comprehend the common link to Part Two of Discover Cosmic where you will no doubt: - ...explore strange new worlds where no man has gone before... - (I sincerely hope you enjoy the ride) but without spending a Nations entire budget to get there...

 

It may surprise you but all opinions (my opinions) are based on facts, scientific facts. You don't need to be a Rocket Scientist either to understand... Now all this knowledge may be new to you and sound like science-fiction, again it's not. All that is needed to comprehend is the capacity to read and think by yourself and forget about the conditioning that may handicap your NEURON.... On the other hand you may be a hate filled materialist and mercantilist type of person and be offended... I don't care who you are, or work for, if you don't like it: BAIL OUT... I don't care about public judgement, I'm a Free man living in a Free world entitled to Free speech. Okay ?

 

Seahorses - Cubomedusa (Box Jellyfish) - Corals - Anemones - Fishes - Inter Species Communication

NEURONS - TIME - SPACE - ATOMIC RADIATION

All Linked Together in Infinity : No Past, No Present, No Future

INFINITY is UNIVERSAL

Intelligence Inexplorée... le ressac de l'Ignorance

auteur: Sylvain Bériault

Neuchâtel, Suisse / Décembre 2003

 

VERSION FRANÇAISE ORIGINALE en format R.O.C. (Reconnaissance Optique de Caractères)

pages 64 à 77


Reconnaitre sa destinée

C'est la porte d'entrée vers la compréhension du temps et de sa perception par le cerveau humain, puis par la conscience. Pourquoi ne pas s'y plonger d'emblée en s'attardant un peu sur le neurone. Le but visé ici, n'étant pas de démontrer des connaissances scientifiques. Mais simplement permettre de saisir l'essence de ces notions.
Tout le monde sait que le cerveau est constitué de neurones et que l'on n'en utilise couramment que moins d‘un pour cent. Ça ne veut rien dire bien sûr. Mis a part que l'on ne connait pas grand-chose. Par contre, le neurone est la seule cellule du corps humain qui n'est pas renouvelée périodiquement (de nouveaux neurones sont créés, mais ils ont tous une fonction autonome).
De plus c'est la seule cellule qui nous accompagne tout au long de notre existence... Voilà qui est très éloquent. C’est aussi la seule, qui crée de nouvelles synapses au fil des
- commandes a remplir -. En termes plus clairs; le neurone

 

64

 

développe des ramifications << à la demande ». Nos neurones existent donc tout au long de notre vie. Ceux qui ne sont pas détruits en tout cas... Passons à l'événement majeur à souligner : Ils sont capables de communiquer entre eux en échangeant des informations par réaction chimique et électrochimique ou quelque chose du genre. Ces mêmes neurones ne se touchent pas directement. Ils sont séparés par un vide quelconque. Cela est de plus en plus intéressant!

Le neurone est autonome

Revenons au début. Le neurone peut communiquer avec ses homologues. Il peut, par conséquent, échanger l'information; la trier; l'organiser; la reconnaitre; l'interpréter; ou encore, la transmettre; grâce à des neurotransmetteurs. Ceux-ci sont créés selon la nécessité.

Ces prodiges impliquent une relation de temps, une durée à l'intérieur de laquelle ils s'effectuent; c'est-à-dire dans un passé, un présent et un futur. Qui, eux, ne sont pas divisibles.

Il n'y a pas de limite au temps. Il existe intégralement.

Le cerveau ne pourrait pas fonctionner autrement, il va de soi. Le cerveau << voyage » dans le temps sans contraintes. Il évolue librement sans se soucier si le futur existe, ou si il existera. Puisqu'il doit obligatoirement exister pour lui permettre de fonctionner. Le cerveau est un << ensemble de

 

65

 

neurones ». Tout comme le corps humain est un << ensemble
d’organes ». Eux-mêmes constitués de cellules spécialisées. Toutes les autres cellules accomplissent leur travail quotidien et meurent. Ce qui permet aux neurones de perfectionner leur accomplissement. Puisque ces mêmes neurones voyagent dans le temps, il est tout à fait acceptable d'envisager qu'ils puissent allégrement transcender les barrières de la conscience et percevoir l'information peu importe ou elle se situe dans l'échelle du temps ! C'est justement là qu'intervient la reconnaissance de sa destinée ! Il ne s'agit pas pour moi de sauter du coq-a-l'âne, à ce stade précis. On pourrait facilement traiter d'une multitude de thèmes à explorer et qui sont tout aussi passionnants, mais il suffit de retenir ces sommaires notions de base.

La solitude et la liberté
Nul besoin, de définir la solitude. C‘est le point de ralliement de tous les éléments et de toutes les décisions qui nous façonnent et nous modèlent : Pour les esprits libres en tous les cas. Se propulser dans la vie en toute conscience et de manière volontaire implique une compréhension de la solitude et de ses effets bénéfiques sur tout un chacun. Quelqu'un lançait jadis : << notre liberté prend fin là ou débute celle des autres ». ]'aimerais ajouter; que notre liberté commence nécessairement dans la solitude.

 

66

 

La réflexion et le temps

Avec la plus intime conviction que.... Réfléchir: Cela peut vouloir dire renvoyer une image ou une pensée. Comme le miroir nous offre une réflexion de nous-même. La réflexion humaine, qui origine du cerveau et donc des neurones; pourrait, en principe, voyager à travers le temps. Librement d'avant en arrière, sans limites autres que la sensibilité inhérente à chacun. Le neurone ne connait, semble-t-il, aucune contrainte dans ce domaine. La difficulté éprouvée par un tiers est due à son manque d'écoute, d'attention et de sensibilité dominés par le conditionnement social, académique et personnel; Car, il n'est pas question, ici, de magie ou de prestidigitation, mais de sensibilité et de connaissance de soi. Faire fi de notions imposées et explorer son << propre univers intérieur ». Une approche si condamnable que des générations de stratèges politiques, économiques et religieuses ont cherché sa destruction à tout prix. La preuve étant; qu'à chaque fois qu'un individu essaie de faire part publiquement de vécu en ce domaine: Une armée de pédagogues; de savants; et de politicologues, s'acharne a démolir toute tentative objective, de réflexion...
C'est lorsqu'une élite auto-déclarée décide en lieu des individus, qu'il est dès lors question de conditionnement social ou de remodelage de la pensée (social engineering). C'est aussi lorsque des

 

67

 

académiciens décident de ce qui est bien ou néfaste à l'individu qu'il est question de dictature morale. Ainsi la psychanalyse est la réponse à tous les maux de l'esprit. Encore faut-il convenir de ce que sont les maux de l'esprit ? Sûrement, ceux qui ne sont pas rentables économiquement. Cela va de soi.
Et la religion, sous toutes ses formes esclavagistes, est la réponse semble-t-il aux maux de l'âme. II ne faudrait pas la confondre avec mal et ignorance, domination et conformisme obligatoires.
Les doctrines quant à elles s'imposent d'elles-même pour les maux politiques. Les médias structurent le contrôle obligatoire de la pensée. Ils veillent à un aculturisme généralisé. Avec, cà et là, des parfums de génie et de culture qui fort heureusement rendent les connaissances attrayantes aux esprits curieux.

La réflexion et le temps

La réflexion, c'est la capacité d'agir sur la pensée et de la structurer afin d'élargir sa conscience. Le temps nous habite et la conscience peut toucher tout ce qui est à portée des capacités du neurone incluant le déplacement temporel dans un sens ou dans l'autre. On y arrive en principe avec un peu de réflexion...

 

68

 

Il ne faut pas oublier que le neurone est la seule cellule de notre corps qui nous accompagne tout au long de notre existence. Il est concevable et pourquoi pas admissible; qu'il soit la clef de voûte de nos connaissances intimes ! De la connaissance de notre vie telle qu'elle se déroule sans déviation possible. Tout existe à la fois comme je l’ai proposé. Par conséquent le neurone qui vit tout au long de notre existence confirme cette realité ou cette supposition:
Que le futur existe. Et que sur toute échelle temporelle;

il répond: Présent !


Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme.

C'est un astrophysicien qui lança cette boutade un jour. Sur l'air de Lavoisier, il me semble.


Rien ne se perd : puisque le neurone est là immobile (ou presque) du début à la fin de notre existence.
Rien ne se crée : puisque tout existe à la fois (dans le temps bien entendu).
Tout se transforme: puisque le neurone est aussi constitué d'atomes


- Qui eux répondent à une loi universelle: le mouvement.

 

Réflexion, temps et maintenant mouvement...
Pourquoi ?

 

Le mouvement atomique structure le temps en le décomposant constamment et en le restructurant à une cadence folle.

 

69

 

Notre mécanique humaine est réglée sur cette horloge atomique qui bouge sans cesse, ce qui du coup nous permet de percevoir les fractions du temps et par conséquent le mouvement temporel des atomes. Il ne faut pas oublier que toute matière est constituée d’atomes incluant toute forme de vie biologique.
Pour se faire une image simplifiée de tout cela, imaginons que notre corps est un gigantesque casse-tête (puzzle) dont les atomes sont les pièces individuelles.
Chaque atome possède un mouvement qui lui est propre (le mouvement atomique), chaque pièce donc est animée: d'un mouvement et d'une vitesse et chaque pièce de ce puzzle est parfaitement emboîtée avec les autres. Elles forment un ensemble fermé, parfaitement synchronisé. Et constituent un tout autonome (notre corps). Ce mouvement et cette vitesse inhérents à chaque pièce du casse-tête font et défont l'ensemble (notre corps) à une vitesse ahurissante. C'est un peu comme si notre corps se décomposait et se recomposait des milliards de fois par seconde (comme un puzzle que l'on remonterait rapidement).
Tout cela est synchronisé de manière ahurissante et dépasse l'imagination... Notre cerveau, synchronisé avec ce mouvement vertigineux, ne nous permet de saisir qu'une fraction du temps à la fois. Ce qui nous donne l'illusion d'un passé, d‘un présent et d‘un futur.

 

70

 

Il n'en est rien puisque c'est notre cerveau qui est limité dans ses capacités de reconnaissance temporelles. Pour ceux qui éprouvent quelques difficultés; prenons l'exemple du projecteur de cinéma. Deux énormes bobines d'images contenant une pellicule. L'une représentant le passé et l'autre, le futur. L'objectif, avec sa seule image fixe, représentant le présent. Notre cerveau est semblable à cet objectif; qui ne peut lire qu'une image à la fois ! Une seule image à la fois  est projetée sur l'écran par le faisceau lumineux. Pourtant la vitesse de défilement de la pellicule nous donne l'illusion du mouvement en faisant défiler plusieurs images à la seconde. Notre cerveau est semblable à ce projecteur en ce sens qu'il ne perçoit qu'une image à la fois. Cela ne veut pas dire pour autant que le passé et le futur n'existent pas parce qu'il ne les voit pas. Par analogie, toute la pellicule d'un film (toute sa vie) existe sur deux bobines
distinctes malgré qu’une seule image ne puisse être projetée à la fois par l’objectif sur l'écran de cinéma. D'ailleurs, il nous serait malaisé de tout voir, en même temps. Malgré ce qu'on peut croire, il semble possible de sélectionner des pensées ou des images et de les rediffuser si on peut dire à l'intérieur de notre cerveau. Voire même de les capter sur l'échelle du temps, son temps il va de soi.

 

71

 

La réflexion. le temps et le mouvement.

 

Il ne manque qu'un élement maintenant pour apprécier ces nouvelles dimensions du temps. Le discernement et le jugement vont contribuer à sa découverte avec un peu de sensibilité.

La sensibilité et l'épanouissement


Sur le plan social, la sensibilité est généralement perçue comme une, faiblesse : Une personne sensible est par conséquent vulnérable. Mais la sensibilité a aussi par définition un caractère de précision : La sensibilité d'un instrument de mesure par exemple. Hélas ! Certains instruments sont d'une grande precision. Alors, que d'autres sont complètement faux et necéssitent une calibration afin de donner satisfaction ! Il en va de même de son cerveau. Certaines personnes ont une hypersensibilité alors que d'autres passent a côté. Il importe donc de bien se connaitre afin d'évaluer son potentiel de précision... De sensibilité. Le temps est immuable (on ne peut, en principe, le modifier). ll faut faire preuve de beaucoup de sagesse afin de ne pas faire passer; ses réves, ses espoirs, ses souhaits ou ses désirs avant la realité. Celle que l'on vit ou que l'on vivra. Puisque percevoir des fractions de temps futures ne nous permet en aucun cas de les modifier. ll faut accepter sa destinée pour en prendre conscience comme je disais plus haut.

 

72

 

On peut voyager dans le temps (avec le neurone), mais pas le modifier, cela est invariable. Bien qu'il soit excusable et humain de chercher à le faire cela n'y change rien.

 

La perception temporelle
Un mythe ésotérique à esquiver

 

Percevoir le temps avec tout son potentiel de sensibilité. L'histoire et les ingénieurs répondent impossible. Puisque des siècles de recherches officielles nous en auraient bien informé. À tout le moins, nous aurait-on mis la puce a l'oreille ! Personne ne se serait donc risqué a réfléchir tout haut à la question ? Ben voyons ! Cela ne se fait pas; ce ne sont que des hypothèses, des suppositions, des phantasmes ésotériques, etc... Les Ésotéristes de leur côté n'ont pas plus cherché à éclairer les esprits libres, mais se sont contentés la plupart du temps de mystifier et d‘abuser honteusement de la crédulité populaire.

 

Perception....

divination, augures, magie, prêtrise, croyance, manipulation, mystification

 

Ce sont là, les synonymes de la perception depuis des lustres, or textuellement on lit: Représentation d'un objet, construite par la conscience à partir de sensations, le percepteur est aussi celui qui percoit.

 

73

 

Voyez-vous un peu le réalisme de la chose par opposition au charlatanisme? Percevoir le temps ne serait donc qu'un acte bêtement biologique sinon qu'animé de conscience, de sensibilité et de réflexion. Pourquoi donc s'appliquer à tant de mystères. Il s'en faudrait de peu: Pour que des ufologues me foudroient... Oser faire preuve de tant de simplicité, quel drame. Selon, les partisans de la métempsychose galopante; la spiritualité ne se dévoile pas dans les dictionnaires. On m'accusera sans doute de simplifier ce qui est inaccessible et incompréhensible, mais surtout tabou. Pourtant l'humain est intelligent et autonome lorsqu'il s'en donne le loisir....


Récapitulons :


Perception = << représentation, d'un objet, construite à partir de sensations ». Objet, image et voilà nos cinq sens traditionnels. Construite à partir de sensations, reconnues par les cinq sens donc. Nous voici au seuil de la perception temporelle qui n'est rien d'autre que la reconstruction, fussent-elles perçues par les yeux ou par le neurone, d'images temporelles captées au hasard des réflexions. Le neurone en serait parfaitement capable. On s'en souvient.
Il n'y a rien de très métaphysique à cela; des réalités physiques subordonnant d'autres expériences pouvant être perçues par le cerveau.

 

74

 

Inutile de chercher, de midi à quatorze heures, pour apprécier les qualités mal connues du neurone.

 

Perception temporelle...


La reconnaitre, c'est aussi se simplifier la vie. Devenir son propre maître c'est l'hérésie la plus totale pour les fidèles de toutes allégeances. Or, il n'est ni prétentieux, ou même déplacé, de chercher à mieux se connaitre: Maîtriser donc, son énergie vitale dans le sens qui nous est propre. Chercher à s'améliorer, à se découvrir sur tous les plans, ne sont en rien destructeurs ou irrévérencieux. Bien au contraire on y gagne en sensibilité et en intégrité. Le temps, le mouvement, la réflexion, la sensibilité et la perception; Nous voila au coeur de notre propre existence et de la liberté de percevoir sa propre réalité. Peu importe, puisque la reconnaissance du temps et de son infinité nous en rapproche. En effet, cela nous amène à réfléchir sur les diverses dimensions qui coexistent. Celles qui cohabitent, dedans et autour de notre monde physique. La perception du temps et des dimensions; Du temps et des dimensions possibles qui nous constituent. Les neurones sont reliés entre eux par des synapses qui sont créées à la demande alors qu'il existe autrement un vide.

 

75

 

Pourtant des réactions chimiques et électriques faisant littéralement apparaitre les synapses relient les neurones leur permettant de communiquer entre eux. Établissons dès lors un parallèle avec l'infiniment grand. Traditionnellement le modèle de notre monde est basé sur quatre dimensions régies par des lois de physique immuable, mais plusieurs découvertes scientifiques
bouleversent ce dogme depuis plus de cinquante ans.

 

D'abord l'hypothese du Neutrino :


Une particule d'antimatiere entrant en collision avec notre monde, puis sa découverte au plus creux du sous-sol terrestre à l'aide d'instruments de mesure extrêmement sophistiqués. En bref, pour simplifier; un neutrino est une particule d'antimatière qui peut traverser notre monde pour parfois s'y désintégrer. On ne peut enregistrer son passage dans notre univers à quatre dimensions que lorsqu'il se désintègre. Il provient dans certains cas d'une autre... d'une cinquième dimension si vous préférez (hypothèse elle aussi jusqu'en 1984, voir article de la NGS). Les astrophysiciens ont identifié plusieurs origines pour les neutrino.  Ils peuvent provenir des radiations solaires ou être issus du << big bang ». Les rayonnements cosmiques en émettent. La terre produit pour sa part également des neutrino. Ils peuvent et cela est incroyable, provenir d'ailleurs. Heureusement que le neutrino; soit traverse notre monde

 

76

 

(en ne faisant que passer), ou s'y désintègre. Car la juxtaposition de cette dimension avec la nôtre produirait une anihilation réciproque de notre univers et de l'Autre. Lequel, demeure inconnu, non défini et purement hypothétique. Les neutrino et la << cinquième dimension >>, à défaut de définition plus juste, coexistent pourtant de toute évidence avec notre univers. Toutefois les deux mondes (dimensions) ne peuvent se juxtaposer sous peine d'annihilation mutuelle.
c'est le yin et le yang chinois, l'antimatière des brahmanes, le Saint-Esprit des chrétiens, etc...
Les dimensions comme les neurones communiquent, semble-t-il, entre elles malgré le vide apparent qui les sépare. Plus rien ne nous étonne à ce stade-ci. Le temps devient alors une porte d'entrée vers d'autres dimensions :


Les siennes.

 

77